Contactez-nous

Apiculture

Le caractère isolé de la Nouvelle-Calédonie, sa topographie et le peu de monoculture intensive y créent un contexte favorable au développement de l'abeille à miel, Apis mellifera, qui est encore indemne des calamités apicoles répandues à travers le globe. En 2017, environ 700 détenteurs de ruches, répartis sur l'ensemble du pays, gèrent un cheptel de 12.000 colonies, réparties sur 1.200 ruchers, pour une production annuelle de 160 tonnes. 

Le Centre de Promotion de l'Apiculture de Boghen, composé d'une station apicole expérimentale et d'un rucher école, accompagne le développement de la filière depuis plus de 30 ans, avec pour missions principales : 

- L'amélioration génétique par la coordination d'un programme de sélection à l'échelle du pays

- Le transfert des bonnes pratiques apicoles par la formation et l'accompagnement

- La connaissance des milieux mellifères et la caractérisation des miels

- La veille sanitaire apicole par la coordination du Réseau d’ÉpidémioSurveillance Apicole (RESA)

 

Effectifs : 10 personnes

Implantations : Bourail (station), Lifou (antenne)

L'équipe du CPA compte un effectif de 10 personnes

Responsable: Romain GUEYTE

Secrétaire : Mélanie CHATEAU

Botaniste - Céline CHAMBREY

Technicien apicole basé aux Iles Loyauté : Philippe XUMA

Technicien apicole 1/2 temps (Province Nord) : Jean-Daniel MATUAFAUFAU

Technicien apicole (Ruchers CPA et Province Nord) : Levay ROY

Technicien apicole (Ruchers CPA et formation) : Cédric BELPADRONNE

Ouvrier apicole polyvalent : Frédéric WEMA

 

Réseau d'Epidémio Surveillance Apicole - RESA

Coordinatrice du RESA  : Margot CAMOIN

Animatrice du RESA : Jaï SINELLE

Dans ce domaine, le CPA oeuvre à la meilleure connaissance des plantes et milieux mellifères et travaille sur la définition d'un référentiel des miels calédoniens

La veille sanitaire apicole est un pillier essentiel au développement de notre filière. Les principaux objectifs du Réseau d'ÉpidémioSurveillance Apicole (RESA) sont d'assurer la détection précoce de nouveaux pathogènes et d'améliorer l'état sanitaire du cheptel.

Le schéma de sélection génétique initié fin 2013 a pour objectif la création et la diffusion de lignées présentant des caractères génétiques remarquables pour la conduite apicole locale : productivité, comportement nettoyeur et douceur.

Le transfert des bonnes pratiques apicoles est au coeur des activités du CPA avec la mise en oeuvre d'essais et tests techniques, la formation continue, la formation thématique, le suivi technique chez l'apiculteur, la mise à disposition des installations du centre et les actions de communication

Récupération d'essaims sauvages sur le grand Nouméa

Si vous repérez un essaim d'abeilles dans un endroit publique ou si vous êtes génés par un nid installé chez vous, contactez un des apiculteurs formés à la récupération d'essaims et à la procédure de prélèvement. Il pourra en plus de vous débarasser de l'essaim, prélever un échantillon d'abeilles afin d'identifier l'espèce d'abeilles et de mettre en évidence d'eventuels pathogènes exotiques des abeilles. En effet, la Nouvelle-Calédonie est un véritable paradis des abeilles puisqu'elle est indemne de nombreuses maladies, qui pourraient être introduites via des essaims sauvages présents sur des bateaux en provenance de pays infectés par exemple. Il est donc d'importance primordiale de contrôler tous les essaims repérés dans l'agglomération de Nouméa du fait de la proximité du Port Autonome afin préserver ce statut exceptionnel le plus longtemps possible. Cette surveillance nécessite la vigilance de tous : signalez tout essaim repéré sur la zone du grand Nouméa au Centre Territorial des Appels (18) ou directement auprès d'un des apiculteurs de la liste en lien ci-dessous.

Liste des apiculteurs formés à la récupération d'essaims et à la procédure de prélèvement

Formation en apiculture

Le Centre de Promotion de l'Apiculture s'inscrit pleinement au sein du nouveau schéma de formation apicole, validé par les partenaires en décembre 2016. 

Le Centre propose trois niveaux de formation tout au long de la saison apicole, afin d'accompagner les apiculteurs dans l'installation, la multiplication de leur cheptel, puis sur les méthodes de production de reines. 

La maquette de la formation apicole en Nouvelle Calédonie

Le planning des formations du CPA pour la saison apicole 2018-2019

Testage de Reines fécondées

Dans le cadre du programme de sélection apicole, le CPA travaille avec un réseau d'apiculteurs testeurs qui évaluent sur une saison des jeunes reines fécondées. Ces jeunes reines sont des filles des souches du centre, qui ont été testées sur le comportement nettoyeur (test à l'azote liquide) et sur la productivité. 

L'évaluation des reines filles porte sur des critères classiques de sélection : dynamisme, productivité, douceur, tendance à l'essaimagee et propreté. 

Vous souhaitez devenir testeur ? Si vous conduisez au moins 25 ruches qui sont déclarées au réseau d'épidémiosurveillance apicole, contactez le centre au 44 15 79.

Vous êtes déjà testeur ? Vous pouvez accéder ici au formulaire d'évaluation en ligne pour la saisie de vos résulats

 

Analyses physico-chimiques des miels

À partir du second semestre 2017, le centre pourra réaliser des analyses physico-chimiques des miels 

Veille sanitaire du cheptel apiaire calédonien

En déclarant ses ruches chaque année, chaque apiculteur contribue à la veille sanitaire du cheptel calédonien.

Télécharger la fiche de déclaration de ruchers

Pôle Terrestre
Plusieurs tentatives de caractérisation de nos...
03/07/2018
ASA, VRA, n'hésitez pas à vous référer à ce guide...
16/05/2018
Si la Nouvelle-Calédonie a la chance d'être...
16/05/2018
Au sein du super-organisme « colonie », la reine...
11/05/2018
Ce deuxième semestre 2017, des épisodes de...
07/02/2018